Et rien que pour le thème, encore un petit Soldat Louis !

Hier, nous nous sommes attaqués au canal de Panama à 3 joueurs. Panamax propose en effet un jeux de Pickup and delivry/course proposant aux joueurs d’affréter des navires porte-containers et de traverser, selon le pays de départ, le canal d’Est en Ouest ou d’Ouest en Est. Les joueurs ont chacun une compagnie de transport à faire vivre dont ils sont actionnaires en partie. Il est possible durant la partie d’acheter des parts de compagnies adverses. Ces compagnies vont permettre à la fin de chaque phases de jeu (qui sont au nombre de trois), de gagner de l’argent pour chaque joueur. Il y a donc deux comptes à gérer : celui de la compagnie et celui du joueur qui représente ses points de victoire. Le joueur le plus riche à la fin de la troisième phase est le vainqueur. Le système central du jeu tourne autour de choix d’actions dont la qualité change plus ou moins à chaque phase. Il y a en réalité deux grandes familles d’action : celles permettant d’affréter par l’intermédiaire de cartes “contrat” et celles permettant de naviguer sur le canal. Le chargement est simulé par le transport de dés placés sur des tuiles représentant des bateaux plus ou moins grands. Ces bateaux sont la propriété de chacun, transportent de 1 à 4 dés et peuvent être chargés par n’importe qui. Les mouvements sont également non exclusifs aux navires du joueurs qui joue ce type d’action : tout les points de mouvement doivent être utilisés et peu importe avec quel transporteur. Evidemment plus nos marchandises traversent entièrement le canal, plus la compagnie se porte bien et plus cette dernière peu payer ses actionnaires à la fin de chaque phase. Attention, toute marchandise restante en stand by sur un navire ou dans un entrepôt lors de la fin d’une phase coûtera de l’argent à la compagnie. Il est possible de très bien mener sa barque, enrichir correctement son entreprise mais faire gagner les autres joueurs si ceux-ci sont actionnaires majoritaires !

Personnellement, j’ai beaucoup apprécié le jeu qui m’a paru à la fois simple au niveau des règles (attention, il reste un jeu pour joueurs avertis), hyper bien thématisé (on charge réellement des supers porte-containers et on les fait réellement traversé le canal de Panama sur le plateau) et surtout très riche stratégiquement. A se demander comment un auteur peut arriver à sortir un jeu pareil. Il y a bien longtemps que je n’avais autant apprécié un jeu lors d’une première partie et j’en profite pour féliciter Didier, auteur de la traduction française qui est une vrai réussite. Pour le moment, il reste ma meilleure découverte Essen 2014. Cependant, deux petits points peuvent être soulignés quant à l’ergonomie du matériel (de très bonne qualité) : attention à ne pas faire bouger les dés sur les bateaux lors de  leur manipulation et à ne pas mélanger les recettes de la compagnie avec celle du joueur.