Koryo est l’un des derniers jeux de l'(antipathique) éditeur Moonster Games. D’origine coréenne, j’ai eu l’occasion de le tester à trois, sur quatre parties d’affilées. Un paquet de cartes de 9 personnages, chacun avec sa capacité spéciale, univers steampunk (j’aime bien) ; le principe : on pose devant soi des séries de personnages identiques, si on a la majorité d’une « famille » on bénéficie de sa capacité spéciale. A cela on ajoute deux types de cartes événements qui détruisent ou échangent des cartes adverses. Dit comme ça, ça ne fait pas rêver, et pourtant c’est un jeu de majorité qui fonctionne très bien, accessible, rythmé, et personnellement j’aime beaucoup les illustrations. Un petit jeu d’apéro posé et un peu cérébral qui ne nous demande pas de mimer ou de pousser des cris en écrasant un buzzer… Un petit bémol quand même, les parties à deux semblent beaucoup moins palpitantes. Quoiqu’il arrive, je le recommande chaudement !